Lexique de la menuiserie

Retrouvez les définitions des termes spécifiques à la menuiserie.

lexique de la menuiserie

Vous avez un projet de rénovation ou de construction ? La menuiserie est un domaine inconnu pour vous ?

Découvrez les définitions des termes les plus utilisés dans le domaine de la menuiserie, pour vous aider à mieux comprendre la composition, la conception et l'installation d'une fenêtre.

 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   V

 

A ------------------------------------------------------------------------------------------------

Abattant : Synonyme : fenêtre à soufflet.

 

Ajours 350x250

Ajours : Ouvertures de faible importance (petits trous, petites fentes, ...) intégrées dans un tablier de fermeture permettant le passage d'une certaine quantité d'air et de lumière, et éventuellement réglables.

Allege 350x250

Allège : Partie amincie d'un mur, située sous l'appui d'une fenêtre. Par extension : partie fixe basse d'une menuiserie, formant avec la fenêtre un ensemble menuisé. Elle comporte un vitrage ou un élément de remplissage.

Âme : Élément central d'un panneau, généralement enfermé entre le cadre ou 2 plaques fines en acier, PVC ou Alu.

Appui de fenetre 350x250

Appui de fenêtre : Pièce inférieure du dormant d'une fenêtre venant s'appuyer sur la maçonnerie ou partie inférieure d'un encadrement de baie.

Arrêt : Dispositif permettant de limiter l'ouverture de la fenêtre.

Arrêt marseillais : Dispositif permettant le blocage d'un vantail de volet battant contre le mur.

Assemblage d'angle : Assemblage permettant de réaliser des cadres à partir de profilés.

 

B ------------------------------------------------------------------------------------------------

Baie : Terme générique, utilisé pour remplacer le nom de fenêtre, ou porte-fenêtre ou "baie" coulissante.

Bande de redressement : bandes d'enduits de 10cm de large qui sont faites au pourtour intérieur de chaque ouverture. Elle permet de rependre le faux aplomb de la maçonnerie et d'assurer l'étanchéité.

Battant : Synonyme de vantail (en vocabulaire usine : désigne le montant crémone du vantail).

Battement rapporté (ou fausse côte ou embrevé) : Pièce rapportée sur le chant du vantail libre, assurant la jonction entre deux vantaux : elle recouvre le vantail crémone à l'intérieur et elle est recouverte par le listel de ce dernier à l'intérieur.

Battue : Profil ou latte rapporté sur la face extérieure ou intérieure d'un vantail et destinée à recouvrir le joint de deux vantaux contigus (synonyme : battement).

Bloc-fenêtre : Ensemble formé par la fenêtre et son environnement (vitrage, fermeture, dormant), monté en usine et livré prêt à être mis en œuvre.

Bloc-porte : Ensemble dormant et vantail (ou vantaux), ferré et ajusté en usine et dont tous les éléments restent associés lors de la pose.

Bras ou compas de projection : Organes de déploiement et d'immobilisation en projection d'un tablier de fermeture.

Busette : Dispositif permettant l'évacuation des eaux d'infiltration à l'extérieur. Synonyme : pare-tempête.

 

C ------------------------------------------------------------------------------------------------

Cadre dormant : Cadre destiné à recevoir le (ou les) cadre(s) fixe(s) ou ouvrant(s) fixé sur la maçonnerie. Appellation identique : huisserie, dans le cas des portes intérieures.

Cadre fixe : Partie fixe pouvant recevoir un vitrage ou un élément de remplissage.

Cadre ouvrant (ou vantail) : Cadre mobile des fenêtres destiné à recevoir un vitrage ou un autre élément de remplissage.

Cadre de porte : Partie de l'armature entourant l'âme, comportant habituellement deux montants et deux traverses.

Caisson : Assemblage de parties dormantes, horizontales ou verticales, destiné à contenir les organes de manœuvre, de suspension, de roulement ou de glissement des fenêtres à guillotine ou coulissantes ou des volets roulants, stores, fermetures diverses avec leurs organes de manœuvre.

Calage du verre : Opération qui consiste à interposer des cales entre le verre et la feuillure d'une menuiserie et à les positionner compte tenu des fonctions que l'on peut attendre.

Note : buts du calage

  1. Assurer un positionnement correct du vitrage dans les châssis ;
  2. transmettre au châssis, en des points préférentiels judicieusement choisis, le poids du vitrage ainsi que les efforts qu'il supporte ;
  3. éviter une déformation éventuelle de certains châssis ouvrants ;
  4. éviter que le verre ne vienne en contact du châssis.

Cale : Pièce plastique assurant le calage du verre ou de tout autre élément de remplissage dans sa feuillure.

Calfeutrement : Remplissage du vide entre le gros œuvre et la fenêtre, réalisé au pourtour de la baie, à l'aide de mortier (calfeutrement humide) et/ou d'un matériau d'étanchéité (calfeutrement humide renforcé - calfeutrement sec), et destiné à assurer en tout point l'imperméabilité à l'air et l'étanchéité à l'eau de l'ouvrage.

Châssis : Cadre menuisé, fixe ou ouvrant, rapporté dans un dormant et recevant un vantail vitré ou plein.

Cochonnet 350x250

Cochonnet : Partie extérieure visible du dormant lorsque celui-ci est fixé et que la baie est finie

Coffre de volet roulant : Voir Caisson.

Cordon d'étanchéité : Cordon constitué par un mastic du type plastique ou élastique mis en place après pose de la menuiserie et exécution du calfeutrement (calfeutrement sec ou humide renforcé).

Cote : Synonyme de dimensions, largeur, hauteur.

Coulisse 350x250

Coulisse : Profilé permettant le coulissement d'au moins un des côtés du tablier, soit directement, soit par l'intermédiaire d'un ou plusieurs organes de guidage.

Couvre-joint : Pièce généralement de faible section, destinée à masquer le joint intérieur de la liaison menuiserie - gros œuvre.

Crémone : Appareil de fermeture à rappel dans lequel la rotation d'un organe de manœuvre, généralement simple et non amovible, est transmise par un mécanisme soit  à une tringle unique , soit à deux tringles se déplaçant simultanément en sens inverse.

Cremone en applique 350x250

Crémone en applique : Crémone dont le boîtier (ou mécanisme) et les garnitures sont en applique et par suite, en général, les tringles apparentes.

Croisée : Synonyme de fenêtre à deux vantaux.

 

D ------------------------------------------------------------------------------------------------

Dégondage : Action de sortir l'ouvrant des axes de rotation (gonds) fixés sur le dormant.

 

Dimensions hors tout : Hauteur x largeur extérieure de la menuiserie, exprimées en millimètre (dormant compris).

 

Dimensions des portes : Les dimensions des portes sont exprimées en fonction des dimensions du ou des vantaux (L, l, h). Elles sont précisées dans les normes particulières (NF P 23-203/NF P 23-304) quand elles existent.

Dimensions (en) tableau : Dimensions nominales de la fenêtre (fenêtre vue de l'extérieur). Elles correspondent aux dimensions de la baie maçonnée finie. Elles sont égales aux dimensions hors tout moins la mise en œuvre. Lorsque le terme "dimension" est employé seul, il sous-entend "dimension tableau" (cf. Tableau).

Dormant 350x250

Dormant :

- Cadre fixe scellé dans une paroi et destiné à recevoir un ou plusieurs vantaux de portes ou de fenêtres.

- Cadre fixe de la fenêtre (on dit aussi "bâti dormant").

Douilles : Éléments incorporés au gros œuvre à l'aide desquels la fenêtre est fixée.

Drainage : Le "drainage" terme impropre, a pour objet de permettre d'obtenir une feuillure la plus sèche possible même dans les cas défavorables en :

  • équilibrant les pressions partielles de vapeur d'eau de l'air extérieur et de l'air dans la feuillure ;
  • équilibrant les pressions d'air pour éviter les pénétrations d'eau par différence de pression entre l'extérieur et la feuillure ;
  • évacuant vers l'extérieur l'eau qui pénétrerait accidentellement dans la feuillure (condensations, défaillance éventuelle d'une garniture d'étanchéité).

 

E ------------------------------------------------------------------------------------------------

Ébrasement : Biais donné aux côtés de l'embrasure d'une baie pour faciliter l'ouverture des vantaux ou donner plus de lumière.

 

Écoinçon : Largeur intérieure disponible entre le tableau de la menuiserie et un mur intérieur à 90°. (cf; porte de garage > prise de cote)

 

Embrasure : Dégagement pour la baie.

Encadrement de baie : Ensemble des parties de façade en contact avec les profilés de la menuiserie. L'encadrement peut-être constitué par la baie ou encore par un élément rapporté destiné à recevoir la fenêtre, la fermeture (volets, etc.) et autres équipements (stores, etc.). (cf. cadre dormant)

Dormant 350x250

Élargisseur : Pièce qui augmente la hauteur ou la largeur d'une menuiserie. Permet d'adapter une fenêtre standard à une ouverture spécifique.

Élément de remplissage : Ensemble de matériaux simples ou composites qui s'insèrent dans l'ossature de la façade, d'un panneau, d'un ouvrant ou dans un cadre pour remplir les vides.

Empennage : Action de la tringle ou du pêne à se positionner dans la gâche.

Espagnolette 350x250

Espagnolette : Organe de verrouillage d'un volet battant ou d'une persienne, constitué d'une tringle plate articulée au panneau de battement et d'un levier pivotant, assurant l'immobilisation en trois points : un point haut et un point bas constitués par des butées fixes appelées "Battements", un point milieu constitué par le levier qui, une fois engagé dans son "Support", maintient la tringle en position de verrouillage.

 

F ------------------------------------------------------------------------------------------------

Face d'appui : Partie supérieure horizontale de l'appui où repose la menuiserie.

Fausse cote : voir battement rapporté.

Fausse tapée (ou fourrure) : Pièce rapportée sur chant à l'extérieur ou à l'intérieur du dormant et destinée à compenser, notamment, l'épaisseur de l'isolation. (cf. tapée de volet roulant).

Fenêtre : Ouvrage placé dans une baie servant, principalement à l'éclairage et généralement à la ventilation (synonyme : croisée). Le terme "châssis" est employé couramment comme synonyme de fenêtre dans le cas de fenêtre à un vantail. Une fenêtre est composée de :

  • cadres dormants,
  • cadres ouvrants,
  • cadres fixes.
Fenetre composée 350x250

Fenêtre composée : Fenêtre constituée de plusieurs vantaux accolés ou superposés, fixes ou mobiles (de constitution semblable ou non) séparés par des parties dormantes. Lorsqu'une fenêtre composée est constituée de parties mobiles ouvrant toutes suivant le même système, l'indication d'ouverture peut figurer.

Fenetre coulissante 350x250

Fenêtre coulissante : Fenêtre à un ou plusieurs châssis accolés dont la partie mobile s'ouvre par translation horizontale dans leur plan.

Fentre à la française 350x250

Fenêtre à la Française : Fenêtre à un ou deux vantaux ouvrant vers l'intérieur par rotation autour d'un axe vertical situé le long d'un (des) montant(s) de rive. On distingue :

  • la fenêtre traditionnelle à vantaux à feuillure,
  • la fenêtre à recouvrement,
  • la fenêtre à 3 ou 4 vantaux est appelée improprement "fenêtre à la française" ; elle devrait être désignée par "fenêtre composée à la française".
Fenetre oscillo-battante 350x250

Fenêtre oscillo-battante : Fenêtre à un châssis combinant les modes d'ouverture à soufflet et à la française, ce dernier mode d'ouverture étant prévu généralement pour le nettoyage.

Fenetre à soufflet 350x250

Fenêtre à soufflet : Fenêtre à châssis dont le vantail s'ouvre par rotation autour d'un axe horizontal situé le long de la traverse basse (synonyme : châssis à soufflet ou abattant).

Fermeture : Désigne : volets pleins, volets roulants, persiennes, portes de garage, jalousies, volets à lames.

Ferrage : Opération consistant à équiper une porte, porte-fenêtre ou fenêtre de ses éléments de quincaillerie.

Fiche (ou paumelle) : Organe de rotation.

Fixation : Dispositifs conçus pour assurer la liaison entre le dormant et le gros œuvre et dimensionnés pour transmettre à ce dernier les efforts mécaniques dus à l'action du vent ou à la manœuvre des ouvrants.

Fond de joint : Matériau souple rapporté qui limite la profondeur du joint mastic et en définit donc la section. Il convient à la bonne mise en œuvre des mastics.

Fonction remplie par une menuiserie : Note : les auteurs de la présente norme attirent l'attention du lecteur sur le mauvais usage des termes à rejeter "porte acoustique", "porte anti-effraction" et porte "coupe-feu" qui sont, en réalité, des fonctions particulières, d'où les trois définitions qui suivent pour se substituer aux expressions les plus couramment utilisées par erreur (les fonctions des portes et des fenêtres sont définies dans des normes particulières).

Fonction acoustique : L'indice d'affaiblissement acoustique de l'ensemble vantail + dormant + équipements est défini par les normes particulières. Ce terme doit être accompagné de la valeur en dBA à laquelle la menuiserie peut prétendre.

Fonction anti-effraction : Fonction remplie par une menuiserie ayant les caractéristiques de résistance à l'effraction définies dans les normes particulières. Le niveau de performance doit être précisé.

Fonction coupe-feu : Fonction remplie par une menuiserie justifiant d'un degré coupe-feu fixé dans les normes et la réglementation en vigueur.

Dormant 350x250

Fourrure : Tapée d'isolation

  1. Pièce rapportée formant dans l'âme de la porte une partir pleine, apte au ferrage.
  2. Pièce destinée à compenser un manque de largeur ou d'épaisseur du dormant. Cette pièce est liée au gros œuvre et participe à l'étanchéité de la liaison menuiserie/gros œuvre.

 

G ------------------------------------------------------------------------------------------------

Gâche : Pièce plate ou coudée ou formant boîtier, dans laquelle s'effectue l'empennage.

Gamme : La gamme comporte la série des fenêtres (demi-gamme de fenêtres) et la série des portes-fenêtres (demi-gamme de portes-fenêtres). Une gamme de menuiseries à la française est habituellement composée de 6 ou 8 modèles :

  • 3 ou 4 modèles de fenêtres (1, 2, 3 et 4 vantaux).
  • 3 ou 4 modèles de portes-fenêtres (1, 2, 3 et 4 vantaux).
Garniture d'étanchéité 350x250

Garniture d'étanchéité : (ou joint) Profilé rapporté dans la liaison ouvrant/dormant, caractérisé par sa capacité à assurer le contact entre ouvrant et dormant et donc à contrôler la perméabilité de la liaison. C'est donc un composant présentant de la souplesse, soit par le choix du matériau (caoutchouc ou analogues, PVC plastifiés ...) soit par la géométrie (languette en acier, inox, ...). Il est souvent désigné par le terme de "joint".

Glace : Verre monolithique plan avec faces parallèles ou polies, épaisseur de 3 mm et plus.

Gorge de récupération extérieure : Rainure arrêtée ou non de la pièce d'appui ou du seuil, située à l'intérieur par rapport à la gorge de récupération extérieure. Elle peut être usinée sur un profil rapporté.

Grugeage : Action d'effectuer une découpe dans une pièce profilée avec un emporte-pièce.

Goutte d'eau : Rainure à concavité orientée vers le bas dont l'arête extérieure est vive et suffisamment éloignée de l'arête intérieure et destinée à rompre le cheminement d'eau. Elle est usinée sous le jet d'eau et sous la traverse basse des vantaux ou tout autre dispositif d'arrêt d'eau.

 

H -----------------------------------------------------------------------------------------------

Habillage : On entend par habillage, les moulures, couvre-joints, chambranles, socles, plinthes et stylobates.

Huisserie : Ouvrage dormant limitant une baie ouverte, dans une cloison ou un mur pour permettre le passage, ayant l'épaisseur de celle-ci et recevant ou non une porte.

 

I ------------------------------------------------------------------------------------------------

Dormant 350x250

Imposte : Châssis fixe ou ouvrant situé au-dessous de la traverse supérieure d'une fenêtre ou d'une porte composée et au-dessus d'autres châssis ou de portes, dont il est séparé par une traverse dormante.

 

 

 

 

 

J ------------------------------------------------------------------------------------------------

Jet d'eau : Pièce rapportée ou non, sur la traverse inférieure des châssis, ayant pour but de rompre le cheminement de l'eau et/ou de rejeter l'eau du ruissellement vers l'extérieur. Elle comporte une goutte d'eau (synonyme : rejet d'eau). Ce terme est également employé pour désigner la traverse inférieure des châssis munis de ce dispositif.

Joint profilé : Point de contact ou de jonction de l'ouvrant sur le dormant. On utilise fréquemment une "garniture de joint" (languette de matériau plastique, d'acier inoxydable, etc.) pour l'améliorer. (cf. garniture d'étanchéité).

 

L ------------------------------------------------------------------------------------------------

Lambrequin : Ouvrage extérieur fixe ou démontable, destiné à habiller la face extérieure d'un coffre ou d'un caisson.

Largeur utile 350x250

Largeur utile : Largeur de passage effective quand le vantail est ouvert à 90°.

Larmier : Dispositif formant un rejet d'eau sur toutes les pièces débordantes (pièces d'appui, bavette, ...).

Linteau : Partie horizontale placée au-dessus de la baie d'une fenêtre ou d'une porte.

 

M -----------------------------------------------------------------------------------------------

Manœuvre : Opération consistant à ouvrir ou fermer une menuiserie.

Manœuvre de volet roulant : Opération consistant à ouvrir ou fermer un volet roulant.

Manoeuvre de volet roulant

Mastic : (ou silicone) Matériau appliqué dans un joint, à l'état non formé, qui constitue un calfeutrement en adhérant aux surfaces appropriées à l'intérieur de ce joint.

Meneau 350x250

Meneau : Profil dit "Montant" séparant deux vantaux ou deux partie fixes dans un ensemble menuisé.

Menuiserie : Terme générique désignant des ouvrages en bois, aluminium ou PVC destinés au bâtiment (portes, fenêtres, volets, ...).

Menuiserie intérieure : Menuiserie située dans les cloisons de distribution et assurant la communication entre deux volumes intérieurs (chauffé ou non chauffés). Les menuiseries intérieures comprennent :

  • Les distributions, y compris les ossatures de cloisons menuisées,
  • Les portes et les blocs-portes intérieurs,
  • les portes palières,
  • les placards,
  • les façades de gaines techniques et de baignoires,
  • les coffres de volets roulants,
  • les trappes de combles
  • les plafonds et faux-plafonds menuisés fixés directement,
  • les revêtements et habillages, y compris parois et cloisons menuisées,
  • les portes de caves.

Menuiserie extérieure : Menuiserie située sur l'enveloppe de la construction et permettant la communication entre l'intérieur et l'extérieur. Les menuiseries extérieures comprennent :

  • les fenêtres, portes-fenêtres, châssis fixes ou ouvrants,
  • les volets et persiennes,
  • les portes extérieures,
  • les revêtements et habillages extérieurs.

Mise en bois : C'est la mise du (ou des) vantail (aux) dans le dormant.

Montant : Pièce constituant un des côtés verticaux des ouvrages et parties d'ouvrages. (cf.meneau)

Montant de battement : Montant d'un vantail ou d'un châssis recevant la quincaillerie de verrouillage et qui, à la fermeture vient :

  • soit s'appuyer sur le bâti ou le dormant,
  • soit joindre le montant correspondant des vantaux ou châssis voisins.

Montant de rive : Montant d'un vantail qui reçoit les organes de rotation ou de ferrage (synonyme : montant ferré, montant charnier).

 

N ------------------------------------------------------------------------------------------------

Nez de l'assise : Synonyme : appui.

Noeud de paumelle : Partie visible de la paumelle qui comporte l'axe de rotation.

 

O ------------------------------------------------------------------------------------------------

Oculus : Ouverture pratiquée dans une porte et destinée au passage de la lumière et/ou de la vision.

Organe de verrouillage : Pièce qui assure l'immobilisation et empêche les vibrations des ouvrants en position fermée.

Ouvrant : Synonyme de châssis mobile.

 

P ------------------------------------------------------------------------------------------------

Panneau de rive : Panneau du vantail articulé sur la tapée ou sur le tableau.

Panneau de battement : Panneau de vantail situé à l'opposé du panneau de rive.

Parclose 350x250

Parclose : Pièce de faible section (baguette) concourant au maintien des vitrages ou des parties pleines dans les feuillures fermées des châssis.

Pare-tempête : (ou busette) Dispositif prévu pour empêcher l'eau de pénétrer par les exutoires à l'intérieur des locaux.

Partie fixe : Cadre dormant (fixe) recevant directement un vitrage ou un élément de remplissage.

Patte 350x250

Patte : Pièce métallique servant de liaison entre le gros œuvre et le dormant (utilisée pour fixer les bâtis,...).

Paumelle 350x250

Paumelle : Organe de rotation permettant l'ouverture de la porte ou de la fenêtre par rotation autour d'un axe situé le long d'un côté du vantail.

Penture : Bande métallique ou ferrure qui soutient sur ses gonds une porte ou un volet (cf. volet battant).

Petit bois : Pièce de faible section, verticale ou horizontale, divisant les châssis pour en permettre le vitrage par des vitres de plus ou moins grandes dimensions. Par extension, on appelle "faux petits bois" un dispositif simulant la division du vitrage.

Pièce d'appui : Traverse placée à la partie inférieure d'un cadre dormant et reposant sur le rejingot de l'appui ou du seuil de la baie, formant un rejet d'eau. Elle peut être complétée par des pièces de faible section en saillie ou en débord plus important appelées "bavettes" comportant des joues, supportées ou non, en extrémité.

Porte : Ouvrage mobile plein ou vitré, à un ou plusieurs vantaux, placé dans le bâti, ou une huisserie et destiné, lorsqu'il est fermé, à s'opposer au passage. On désigne sous ce nom l'ensemble formé par le bâti ou l'huisserie et les vantaux, ainsi que leurs accessoires de quincaillerie, appelé aussi bloc-porte. Note : une porte peut comprendre : seuil, imposte et panneau(x) latéral(aux), les vantaux sont souvent désignés, improprement et couramment, par le terme porte.

Portail de garage :

Portail de garage
Prise de côte - les termes à connaitre

Porte affleurante : Porte dont la feuillure est égale à l'épaisseur du vantail augmentée de 3 mm et sa largeur n'est pas inférieur à 13 mm.

Porte-balcon : Porte-fenêtre dont la fonction est de séparer une terrasse ou un balcon de l'appartement. Elle comporte un manœuvre intérieure et, éventuellement, extérieure ainsi qu'une condamnation.

Porte battante : Porte qui se referme d'elle-même.

Porte de cave : Porte dont la fonction est de clore la baie d'une cave.

Porte à chant plat : Porte dont les chants sont constitués de surface plane.

Porte de communication (porte intérieure) : Vantail desservant 2 pièces à l'intérieur d'un même local.

Porte composée : Synonyme : porte à imposte. Ensemble séparé par des parties dormantes et formé par des vantaux ou de parties fixes latérales ou superposées.

Porte coulissante : Porte à un ou plusieurs vantaux, ouvrant par translation horizontale dans leur plan. Les portes coulissantes peuvent être suspendues ou non.

Porte croisée : Porte-fenêtre à 2 vantaux avec manœuvre intérieure.

Porte extérieure : Porte desservant l'intérieur et l'extérieur d'une construction.

Porte-fenêtre : Fenêtre permettant le passage (synonyme, selon le cas : porte-croisée, porte-balcon).

Porte ferrée : Porte équipée et préparée en usine dont le vantail comporte des paumelles et serrure, éventuellement, et le dormant les parties qui leur correspondent.

Porte à feuillure : Vantail dont un ou plusieurs chants comporte(nt) des feuillures et qui, fermé, recouvre en partie l'huisserie, son parement étant à fleur du bâti et de l'huisserie.

Porte de gaine et de placard : Vantail permettant l'accès à la gaine ou au placard.

Porte menuisée :  Vantail composé d'un cadre simple ou multiple rempli par un ou plusieurs panneaux en bois ou autres matériaux, avec interposition éventuelle d'un isolant. Le cadre, formé de 2 montants et de 2 traverses au minimum, est toujours visible par rapport au remplissage.

Porte palière : Vantail situé à l'intérieur d'une construction desservant un appartement et un palier ou une cage d'escalier.

Porte plane : Vantail comportant deux parois planes "lisse" fixées de chaque côté d'une armature.

Porte à recouvrement : Vantail dont un ou plusieurs chants comporte(nt) des feuillures et dont le parement vient recouvrir, sur une certaine largeur et une certaine épaisseur, le bâti, en position fermée, ou l'huisserie.

Porte va-et-vient : Porte ouvrant indifféremment en poussant ou en tirant par rotation autour d'un axe vertical situé le long d'un montant de rive. Style "porte western".

Porte vitrée : Porte comportant une partie vitrée.

Pose en applique                                                     Pose en feuillure                                           Pose en tunnel                                   Pose en rénovation

Pose en applique-feuillure-tunnel-rénovation

Poteau : Synonyme : montant.

Précadre : Ensemble préfabriqué (en métal ou en bois,...) mis en place avant la menuiserie et servant à lier celle-ci au gros œuvre.

Profilé : Pièce avec géométrie de section déterminée.

Profilé de jonction : Pièces rapportées sur le gros œuvre servant à reconstituer une feuillure pour la mise en œuvre de la fenêtre.

Projection 350x250

Projection : Position du tablier inclinée temporaire, totale ou partielle (projection brisée), réalisée à partir de la position normale de fermeture à l'aide de bras ou compas de projection.

Protection provisoire : Support de protection mis en place pour une période déterminée (exemple : protection provisoire contre les reprises d'humidité) dans l'attente de la mise en œuvre de la protection définitive.

 

Q ------------------------------------------------------------------------------------------------

Quincaillerie : Ensemble des pièces utilisées comme éléments d'assemblage, de mouvement, de manœuvre ou de condamnation d'une porte ou d'une fenêtre.

 

R ------------------------------------------------------------------------------------------------

Recouvrement 350x250

Recouvrement : Joue de feuillure recouvrant le joint de liaison ouvrant/dormant. Synonyme : portée, frappe.

Rejingot 350x250

Rejingot : Relief de l'appui de baie surplombant le glacis et destiné à recevoir la traverse basse du dormant de la menuiserie.

 

 

 

 

 

S ------------------------------------------------------------------------------------------------

Sens d'ouverture (de la menuiserie) : Définition générale, place de l'observateur - représentation. Par convention pour représenter le sens d'ouverture, il y a lieu :

  • pour les menuiseries extérieures, de considérer l'observateur placé à l'intérieur de l'habitation et regardant la menuiserie.
  • pour les menuiseries intérieures, de considérer l'observateur côté feuillure (la feuillure du dormant est ouverte vers l'observateur, la menuiserie s'ouvre donc vers lui).

Sens d'ouverture : Définitions particulières :

  1. Ouvrant à la française et à l'anglaise : l'observateur étant situé comme indiqué ci-dessus, il simule l'ouverture de la menuiserie : le sens de celle-ci est donné par la position de l'axe de rotation par rapport à l'observateur. Pour les menuiseries 2 vantaux, dont il est nécessaire de donner un sens (porte d'entrée tiercée, porte croisée avec vantail semi-fixe), celui-ci est donné par le sens du vantail qui supporte l'organe de manœuvre (premier ouvrant).
  2. Ouvrant oscillo-battant : on considère son mode d'ouverture à la française et on se reporte en 1.
  3. Ouvrant coulissant-accordéon : le sens de la menuiserie est donné par le sens du déplacement (vers la droite ou vers la gauche).
  4. Ouvrant pivotant : le sens de la menuiserie est donné par la position de l'organe de manœuvre par rapport à l'observateur.
  5. Ouvrant va-et-vient : en menuiserie extérieure comme intérieure, voir ouvrant à la française.

Seuil : Traverse basse du dormant d'une porte ou d'une porte-fenêtre.

Soubassement :

  • Pour la porte : partie inférieure comprise entre la traverse intermédiaire et la traverse basse.
  • Pour la porte-fenêtre : partie inférieure comprise entre la traverse intermédiaire et la traverse basse ; contrairement à la partie supérieure qui est vitrée, le soubassement est habituellement opaque (remplissage de frises en bois massif, contreplaqué, etc.).

Sous-face : Partie inférieure (dessous) de la pièce d'appui ou d'un coffre de volet roulant.

 

T ------------------------------------------------------------------------------------------------

Tableaux 350x250

Tableaux : Parties verticales d'une baie.

Tablette : Ouvrage horizontal intérieur servant d'habillage derrière une fenêtre au niveau de la pièce d'appui.

Tablier : Partie mobile assurant la fermeture de la baie.

Dormant 350x250

Tapée : Pièce de bois rapportée sur le dormant d'une fenêtre, du côté extérieur et destinées à la pose des persiennes ou des volets.

Tapée de volet roulant 350x250

Tapée de volet roulant : Pièce rapportée sur chant à l'extérieur et destinée à recevoir les fermetures de volet.

Tapée persienne 350x250

Tapée persienne : Pièce rapportée sur chant à l'extérieur et destinée à recevoir les fermetures de type persienne.

Têtière : Plaque formant une face du boîtier, servant à sa fixation et destinée à rester apparente. Elle peut aussi servir à la fixation et au guidage des tringles éventuellement associées au boîtier.

Traverse 350x250

Traverse : Pièce constituant un des côtés horizontaux des ouvrage et partie d'ouvrage de menuiserie.

Traverse d'imposte : Traverse du dormant séparant une imposte du ou des châssis inférieurs dans un ouvrage composé.

Tringle : Tige métallique assurant le verrouillage en s'engageant dans les gâches correspondantes.

 

V ------------------------------------------------------------------------------------------------

Vantail 350x250

Vantail :

  1. Ouvrage mobile, plein ou vitré, placé dans un bâti ou une huisserie et destiné, lorsqu'il est fermé, à s'opposer au passage.
  2. Partie mobile des fenêtres ouvrant à la française ou à l'anglaise ou coulissantes (synonyme : battant, ouvrant).

Vantail crémone : Dans le cas de menuiserie à deux vantaux, vantail recevant la crémone.

Vantail libre : Dans le cas d'une menuiserie à deux vantaux, désigne l'ouvrant disposant au plus d'une quincaillerie d'ancrage et sur lequel vient battre le vantail crémone.

Vantail semi-fixe : Vantail similaire au vantail libre, mais recevant en plus un système de condamnation haut et bas (exemple : 2 verrous baïonnette).

Ventilation (bouche de) VMC : Dispositif spécial destiné à permettre les entrées d'air et positionné dans une ouverture pratiquée dans la fenêtre ou dans le coffre. Appelé : grille de ventilation.

Verrouillage : Blocage de la menuiserie dans la position fermeture à l'aide du dispositif (serrure, crémone, ...) prévu à cet effet et nécessitant une intervention humaine pour l'ouverture.

Vitrage 350x250

Vitrage : Produit verrier, transparent ou translucide, simple ou multiple.

Volet battant :

Volet battant

Volet roulant :

Volet roulant